Connectez-vous avec nous

Politique

Macron promet de rester « dur » face à l’antisémitisme

Emmanuel Macron a promis de s'attaquer à l'antisémitisme « dans la rue, derrière les écrans, dans nos universités ».

Politique

Logement social : La bataille politique autour de la révision de la loi SRU couve déjà

2,6 millions de ménages sont actuellement en attente d'un logement social en France.

Un projet de loi qui intégrerait le logement intermédiaire dans les quotas de logements sociaux de la loi SRU sera examiné par les parlementaires en juin. De quoi raviver d’anciennes divisions politiques.

Continuer à lire

Politique

Mort de Wanys : Après l’attentat du commissariat de La Courneuve, la classe politique oscille entre condamnation et inquiétude

Mort de Wanys : Après l’attentat du commissariat de La Courneuve, la classe politique oscille entre condamnation et inquiétude

Continuer à lire

Politique

Union européenne : un accord d’un montant de 7,4 milliards d’euros a été signé avec l’Egypte

Le porte-parole de Renaissance, Loïc Signor, a profité des souhaits de Marine Le Pen en utilisant l'intelligence artificielle pour faire parler le député du Rassemblement national en russe.  Dorian Dreuil, politologue, expert à la Fondation J. Jaurès et membre de l'Observatoire de la vie politique, était l'invité de 19/20 info.  -

Publié


Mettre à jour


Durée de la vidéo : 2 minutes

Union européenne : un accord d’un montant de 7,4 milliards d’euros a été signé avec l’Egypte

Union européenne : un accord d’un montant de 7,4 milliards d’euros a été signé avec l’Egypte

(INFOS FRANCE)

Dimanche 17 mars, l’Union européenne et l’Égypte ont signé un accord de 7,4 milliards d’euros axé sur l’immigration et l’énergie.

7,4 milliards d’euros provenant de l’argent des contribuables européens ont été attribués dimanche 17 mars à l’Egypte, l’un des pays les moins bien notés en matière d’État de droit, selon le World Justice Project. Prêts, investissements, aides aux programmes de migration, tels sont les domaines couverts par cet accord. Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, s’en félicite »jalon historique« et se félicite de la signature d’un »Déclaration commune pour un partenariat stratégique et mondial« .

Un deal qui fait frémir

Le volet migratoire de l’accord est similaire à celui signé avec la Tunisie en juillet. Les Européens attendent des pays d’origine ou de transit des migrants qu’ils arrêtent les départs et renvoient dans leur pays ceux qui se trouvent en situation irrégulière. Un scandale selon les ONG. Human Rights Watch accuse les Européens de détenir des migrants et d’ignorer les abus, tandis que la Plateforme des Réfugiés en Egypte accuse Bruxelles d’imposer des restrictions sur la circulation des migrants vers le Caire.

Continuer à lire